Ploërmel Ploërmel Communauté : Patrick Le Diffon, premier président

On prend les mêmes et on recommence! Si les contours de Ploërmel Communauté, qui englobe désormais les territoires de Ploërmel, Josselin, Mauron et La Trinité-Porhoët, ont changé; les protagonistes, quant à eux, restent les mêmes que ceux que l'on a pu connaître par le passé.

11/01/2017 à 18:15 par maeva.dano

photos2001130661877-001.jpg

Bien que récemment écarté par le conseil municipal de Mauron à la fonction de conseiller communautaire, c’est Pierre Changeur, ex-président de la communauté de communes de Mauron en Brocéliande, qui, par son titre de doyen de président des intercommunalités amenées à fusionner, a eu la lourde tâche d’ouvrir le premier conseil de Ploërmel Communauté dans sa nouvelle forme.

Dans un contexte loin de lui être favorable, Pierre Changeur n’a pas dérogé à la règle, s’en tenant strictement à un lancement prompt et solennel, sans discours ni artifice. Une fois l’appel effectué (57 élus présents sur 59. Absents : Arnaud Le Piouf de Ploërmel et Gwenael Cauhape (Taupont)), Pierre Changeur a laissé sa place au doyen de l’assemblée, Paul Anselin.

« Pas gagné d’avance »

A 85 ans, tout en affirmant que « la jeunesse, c’est celle du cœur et de l’esprit », l’ancien maire de Ploërmel n’a pas hésité à prononcer un discours qui, comme il en a l’habitude, se voulait piquant et direct. « La mise en place de la nouvelle communauté de communes doit se faire de façon progressive. S’il ne faut pas confondre vitesse et précipitation, il importe de fixer le plus tôt possible les grandes lignes du projet. Harmonisation des statuts, des régimes de travail des agents, des prestations… Tout doit se faire dans la transparence. [...] La population, si l’on veut réussir cette nouvelle communauté de communes, ce qui n’est pas gagné d’avance, mérite l’engagement de tous, sans esprit partisan, en se servant de ses compétences et non en faisant de petites combines politiciennes pour asseoir son pouvoir et se créer un petit fief politique dérisoire. »

IMG_4071.JPG

« Tirer vers le haut »

Ceci étant dit, le doyen a ensuite procédé, aux côtés de Jean-Claude Corvaisier ainsi que Ronan Coignard et Fanny Larmet, les deux benjamins de la soirée, à l’élection du président de la nouvelle intercommunalité. Avec 45 bulletins pour, 12 bulletins blancs, un bulletin pour François Blondet et pour Michel Pichard, Patrick Le Diffon, l’unique candidat, a remporté la majorité absolue des suffrages, devenant ainsi le premier président de Ploërmel Communauté. « J’ai conscience que la tâche est de haute importance, insiste-t-il, tout en signifiant que ces trois axes de développement majeurs seront la proximité, la mobilité et l’attractivité économique. « Chacun de nos territoires a des atouts qu’il faudra faire valoir. Mon intention est bien de tirer vers le haut l’intercommunalité dans sa globalité afin que chacun se sente bien dans le lieu où il réside et pas seulement les points de polarités. »

12 vice-présidents… 1 seule femme !

Succédant à Paul Anselin à la présidence de l’assemblée, Patrick Le Diffon a ensuite procédé à l’élection des 12 vice-présidents de la nouvelle intercommunalité (voir ci-contre). Ces postes ont été confiés à des élus déjà bien connus sur les territoires, pour la plupart anciens présidents ou vice-présidents des ex-communautés de communes, maires ou adjoints. Parmi eux, seule une femme, Maryvonne Prioux, adjointe aux affaires sociales à Mauron, s’est vue attribuer le poste de vice-présidente en charge de l’enfance, de la jeunesse, des problématiques de santé et de l’insertion.

IMG_4055.JPG

Si le président et les 12 vice-présidents formeront le bureau exécutif de l’intercommunalité, organe décisionnaire réactif, un bureau communautaire consultatif reste à constituer. Si le nombre de ses membres avait préalablement été fixé à 25, contre toute attente, Patrick Le Diffon a annoncé vouloir modifier les modalités.

«Toutes les communes représentées »

Il annonce : « Il me semble plus opportun que ce bureau soit élargi et composé de représentants de toutes les communes. Cette assemblée de 34 personnes se réunira régulièrement afin de se prononcer sur les orientations à donner à la politique communautaire. »

IMG_4044.JPG

Au quart de tour, François Blondet, maire de Taupont, réagit : « vous nous faites une offre généreuse. Mais, ce bureau n’a qu’un rôle consultatif et non décisionnaire. Elargir ce bureau semble être un lot de compensation dont l’unique pouvoir sera d’émettre un avis. » Sans détour, Patrick Le Diffon répond : « Il me paraît important d’impliquer toutes les communes. Ne voyez-pas là en moi de la perfidie, mais la volonté de travailler dans cet état d’esprit. »

Maëva Dano

> Prochain RDV

Le prochain conseil communautaire se déroulera le mercredi 25 janvier. Au programme : la formalisation de la constitution de la nouvelle communauté de communes et la formation de commissions.

56800 Ploërmel

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image
Présidentielles 2017

Votre journal cette semaine

Un concentré d'informations pour ne rien manquer !

Je m'inscris à la newsletter

Abonnement

Recevez l'actualité qui
vous concerne. Je m'abonne